Secrets de fabrication

L’édition encyclopédique se définit autour d’un projet qui ne saurait se limiter à rassembler des articles et des médias dans un même ouvrage. Chaque document est un élément relatif qui prend place et valeur dans une architecture globale, préalablement élaborée.

En effet, les domaines de la connaissance ne sont pas des espaces clos composés d’informations distinctes mais, au contraire, des espaces ouverts où se croisent tous les éléments du savoir jusqu’à constituer un ensemble homogène, complet, sans redite ni omission.

Cela ne veut pas dire que toute information est utile, et c’est le rôle d’une encyclopédie de retenir celles qui font sens, dans l’acception la plus large du terme, en rejetant celles qui, plus éphémères, sont d’ordre anecdotique.
C’est à cette condition qu’un ouvrage encyclopédique remplit sa mission : offrir à son lecteur l’ensemble éprouvé des connaissances et des savoirs.

Pour y parvenir, l’Encyclopædia Universalis bénéficie du soutien actif et constant d’une importante communauté de 7 400 auteurs et conseillers issus de tous les domaines du savoir. Qu’ils soient ici remerciés.

L’équipe Universalis

Rédaction des articles

Les auteurs

Spécialistes de leur discipline, auteurs et conseillers scientifiques établissent la table des contenus et rédigent l’intégralité des articles. Ils participent également à l’élaboration des divers documents médias.

Concevoir et rédiger un article n’est pas chose aisée et demande une capacité à couvrir en profondeur l’essentiel d’un sujet sans omettre les détails importants. Cela demande aussi une grande disponibilité, l’ensemble de l’encyclopédie étant réalisé en étroite collaboration avec l’équipe éditoriale d’Universalis.
Leur signature (figurant sous le titre de chaque article) est la marque de cet engagement, et garantit au lecteur d’Universalis une information exacte, précise et rigoureuse.

Les éditeurs

Interlocuteurs permanents des auteurs et des conseillers, ils bâtissent, article par article, le corpus encyclopédique. Ils collaborent également aux créations des médias. En apportant à chaque article sa qualité finale, ils forgent ensemble l’unité indispensable de l’ouvrage. Sans cette vision globale, l’encyclopédie ne serait qu’une succession de textes et d’images sans logique.

Réalisation des médias

Les iconographes

L’iconographie occupe une place importante dans Universalis, avec près de 25 000 documents, fixes ou animés. Le choix de chaque image s’appuie sur une démarche associant étroitement l’équipe éditoriale (auteurs et éditeurs) et les meilleures photothèques, les musées nationaux, les instituts de recherche, quel que soit le sujet ou le domaine concerné.

L’atelier graphique

Les milliers de dessins (plus de 13 000 ?!) sont effectués ici encore en complète exclusivité. Exécutés selon les directives des auteurs et des éditeurs, ils s’appuient sur les documents les plus récents, provenant des sources les plus fiables. Illustrant tous les domaines (architecture, techniques, économie, histoire, archéologie, sciences humaines, etc.), ils présentent avec exactitude le sujet traité. Ces dessins peuvent être de formes diverses : tableaux, cartes, schémas, graphiques, etc.

L’atlas

L’atlas Universalis propose plus de 1 400 cartes, toutes réalisées en exclusivité et présentant différents niveaux d’informations (cartes administratives et de relief, données chiffrées, etc.) Ce corpus résulte lui aussi d’une étroite collaboration entre toutes les parties concernées : auteurs, éditeurs, cartographes, infographistes, informaticiens.

Les vidéos et la documentation sonore

Plusieurs centaines de vidéos et d’extraits sonores complètent l’illustration de la version numérique de l’encyclopédie. Leur création ou leur sélection résulte d’un véritable processus éditorial, au même titre que les autres documents présentés.

Indexation

Le rôle de l’indexation est primordial : au terme d’une lecture fine et complète de l’intégralité de l’encyclopédie, elle donne au moteur de recherche un niveau de pertinence unique. En effet, les moteurs de recherche informatiques ne peuvent distinguer les différents sens d’un même mot. Par exemple, lorsque nous entrons le mot « ?racine ? », le moteur de recherche ne peut identifier l’objet de la recherche : s’agit-il de botanique, de linguistique (étymologie), de mathématiques (racine carrée, racine d’une équation) ? S’agit-il de Jean Racine, de Louis Racine, de Fricker Peter Racine ?

L’indexation associe avec précision chaque mot avec son (ou ses) sens. Le lecteur est ainsi assuré :

  • d’accéder rapidement à l’information (textes ou médias) ? ;
  • d’obtenir des listes de réponses triées selon le sens ? ;
  • de disposer de toutes les bonnes réponses (et seulement les bonnes réponses).

Correction

Le service des correcteurs contribue grandement à la qualité de l’ouvrage, puisqu’il intervient tant sur le fond que sur la forme. Une de ses missions consiste à garantir la meilleure qualité orthographique possible, même si, comme le disait André Gide, « ?il n’est pas d’édition sans coquille ? ». Chaque texte – article, notice, légende, commentaire – est relu et annoté. Les fautes et les approximations, tant qu’elles n’entraînent pas de modifications importantes dans la rédaction ou dans le discours, sont aussitôt rectifiées. Dans le cas contraire, la copie est reprise et remaniée par l’auteur et l’éditeur en charge du sujet.

Le service de correction intervient également sur un plan véritablement éditorial : les correcteurs vérifient en effet rigoureusement l’ensemble des données (fact checking), les translittérations (graphie des noms étrangers, normés par des règles internationales de traduction phonétique), et assurent ainsi l’homogénéité du corpus encyclopédique.

Enfin, les correcteurs contrôlent après « ?la mise en page ? » (on devrait dire « la mise en écran »), l’unité typographique, dont la bonne observance des règles garantit une parfaite qualité de lecture.

Développement

En parallèle de ce processus éditorial, le lancement d’UNIVERSALIS 2018 mobilise l’ensemble des équipes d’Encyclopædia Universalis :

La conception

La phase de conception est une étape clé. C’est à ce moment que sont créés l’interface – qui se doit d’être la plus simple et la plus fluide possible –, les différentes salles (Médiathèque, Repères événementiels, Bibliothèque, Patrimoine d’Universalis…), l’Atlas et les innovations comme l’outil Cartes mentales, qui permet d’afficher des articles en relation avec sa consultation initiale.
Notre préoccupation constante est d’innover, de moderniser notre offre et de répondre à de nouveaux usages afin de proposer la meilleure expérience possible à nos lecteurs.

Le développement et l’intégration du moteur de recherche

À l’issue de la phase de conception est développé le logiciel permettant de naviguer et de lire les contenus d’UNIVERSALIS 2018. Les équipes de développeurs s’adaptent précisément à l’évolution des différents systèmes d’exploitation afin que le logiciel fonctionne sur le parc de machines installées le plus large possible.

Les contenus d’UNIVERSALIS 2018 sont accessibles grâce à un moteur de recherche ultraperformant proposant 7 modes au choix (recherche par mot clés, avancée, alphabétique, thématique, par auteur, dans la médiathèque, dans l’historique de consultation) pour des résultats d’une extrême fiabilité.

Le choix du support

Pour un meilleur confort d’utilisation, UNIVERSALIS 2018 est désormais sur clé USB, un nouveau support qui présente de multiples avantages :

  • une utilisation sans contrainte sur tous les ordinateurs (conformes aux configurations recommandées), y compris ceux qui ne sont pas dotés de lecteur DVD ? ;
  • une installation simplifiée grâce à un seul et même support qui regroupe l’installation et les médias ? ;
  • une identification optimisée qui ne nécessite plus de disque d’identification.

Le contrôle qualité

Tout au long de son développement, UNIVERSALIS 2018 fait l’objet de nombreux tests fonctionnels et de qualité.

Commercialisation

C’est principalement par la vente à distance qu’UNIVERSALIS 2018 est commercialisée. Les utilisateurs des versions précédentes reçoivent chaque année le nouveau millésime à tarif préférentiel. L’offre est également disponible chez les plus grandes librairies en ligne et sur notre boutique Encyclopædia Universalis.

Remerciements

En sus de ce qui précède, l’éditeur remercie tout particulièrement les institutions (académies, instituts de recherche, centres d’études, organismes indépendants) dont la participation et le soutien au projet encyclopédique demeurent essentiels.
Depuis sa première édition, l’Encyclopædia Universalis est reconnue d’intérêt pédagogique par le ministère de l’Éducation nationale, direction de la technologie.
L’application Encyclopædia Universalis a également reçu plus de trente récompenses de la presse spécialisée.

Les auteurs d’Universalis

Plus de 7 400 personnalités de l’enseignement et du monde culturel signent l’intégralité du corpus de cette nouvelle édition.
Nombre d’entre eux ont également collaboré avec les services éditoriaux d’Universalis pour la réalisation des documents multimédias.
UNIVERSALIS 2018 vous donne la possibilité de consulter l’intégralité de l’encyclopédie à partir de la signature de ses contributeurs.

  • Pour accéder à la recherche par auteur, cliquez sur « ?Recherche par auteur ? » dans le menu principal ou sur la page d’accueil d’UNIVERSALIS 2018.
    La liste des auteurs est affichée dans la colonne de gauche de la page.